Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouria Benghebrit pour la "généralisation du mode de gestion participative des établissements éducatifs"

La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, a appelé hier à la mise au point d’une politique de communication qui favorise la concertation et le dialogue permanents avec les partenaires sociaux.

L’amélioration de la gestion au sein de l’établissement éducatif requiert la «généralisation du mode de gestion participative à tous les niveaux en sus de l’adoption d’une politique de communication avec le partenaire social», a indiqué Mme Benghebrit lors du séminaire de formation des directeurs de wilaya de l’éducation en prévision de la rentrée scolaire 2014-2015. La ministre a estimé que certains «nouveaux» syndicats «ne possèdent pas la moindre information sur ce qui se passe aux plans de l’éducation et de l’enseignement en Algérie».

Les rencontres tenues avec les syndicats durant le mois d’août ont révélé «le manque d’information» chez certains d’entre eux sur la réalité éducative en Algérie, ce qui, a-t-elle dit, «exige de nous l’élaboration et l’application d’une politique de communication dans le secteur qui favorise la concertation et le dialogue permanents avec les partenaires sociaux».

Elle a reconnu, à cette occasion, l’existence de «problèmes» de communication et de dialogue au sein du secteur de l’éducation imputant cette situation à l’«absence d’une gestion sérieuse et efficiente à tous les niveaux». Par ailleurs, Mme Benghebrit soutient que la stabilité du secteur de l’éducation est un «facteur essentiel au succès de tout projet s’inscrivant dans le sillage de la réforme du système éducatif».

Elle a précisé à ce propos que les conflits que connaît son secteur étaient «ordinaires et reflètent une dynamique au sein de la société», rappelant en revanche que le problème «réside principalement dans le mode de gestion de ces conflits par les différents acteurs». La ministre de l’Education a fait part enfin de la «disposition du secteur à écouter les préoccupations et problèmes que rencontre la famille éducative dans un cadre organisé», appelant les directeurs de wilaya de l’éducation à «renforcer les relations de concertation et de dialogue avec les différents partenaires du secteur en vue d’atteindre l’objectif fixé par les réformes».

Source: El Watan du 31 août 2014.

Tag(s) : #Sciences de de l'éducation, #Pédagogie et management

Partager cet article

Repost 0