Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je suis Charlie

« Je suis Charlie » est un slogan créé par Joachim Roncin, un graphiste français, dans les heures suivant l'attentat contre Charlie Hebdo, et utilisé le 7 janvier 2015 et les jours suivants en soutien aux victimes. Cette phrase est principalement utilisée sous forme d'image ou d'un hashtag sur les réseaux sociaux, mais également imprimée et brandie dans les manifestations de soutien en France et dans le monde ayant suivi l'attentat.

Création

L'auteur du slogan et du visuel est Joachim Roncin, directeur artistique du magazine Stylist1,2. Le logo représente très sobrement la phrase « Je suis Charlie » en blanc et gris sur fond noir, sans autre élément graphique, en reprenant la typographie de Charlie Hebdo1. Joachim Roncin a envoyé la première photographie du slogan sur Twitter à 11 h 52 le 7 Janvier 2015, moins d'une heure après l'attentat. Il dit avoir eu l'idée du titre en pensant à l'ouvrage Où est Charlie ? qu'il lisait avec son fils, le slogan faisant écho à « Nous sommes tous Américains » lors des attentats du 11 septembre 20013.

Le sens

Le slogan je suis Charlie, signifiant « je suis solidaire avec Charlie Hebdo », indique le soutien aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo dans le sens des mots « Ce soir, nous sommes tous Américains » de Nicole Bacharan le 11 septembre 2001, mots repris parJean-Marie Colombani dans son éditorial du 13 septembre dans le quotidien Le Monde4,5,6,7.

Cette tradition remonte aux mots Ich bin ein BerlinerJe suis un Berlinois ») prononcés par John Fitzgerald Kennedy durant son discours à Berlin-Ouest, le 26 juin 1963, à l'occasion des quinze ans du blocus de Berlin8.

Utilisation

Après seulement quelques minutes, le slogan se répand très rapidement sur les blogs et réseaux sociaux9, notamment via Twitter etFacebook ou les principaux journaux français comme Le Monde, Libération9 Twitter France annonce en fin de journée le 8 janvier 2015que 3,4 millions de messages de solidarité #JeSuisCharlie ont été publiés dans le monde10.

Le site internet de Charlie Hebdo est mis hors-ligne à la suite de l'attentat avant d'être ré-ouvert peu de temps après avec ce slogan « Je suis Charlie » sur fond noir. Devenue virale11, l'expression est reprise très rapidement dans toute la France puis dans les plus grandes villes du monde et traduite en de nombreuses langues, traductions disponibles sur le site de Charlie Hebdo1. Par hommage, l'image est utilisée par certains utilisateurs des réseaux sociaux comme avatar12.

Le slogan est également utilisé avec le hashtag #jesuischarlie sur Twitter (utilisé 619 000 fois fois entre 11 h et 20 h le 7 janvier1) ; c'est le hashtag le plus tweeté du monde pendant plusieurs heures sur les réseaux sociaux. Il est aussi utilisé sous forme d'autocollants, pancartes, affiches, ou autres formats lors des rassemblements d'hommage, le soir-même dans de nombreux lieux publics de l’Hexagone et de métropoles d'autres pays. Il est rapidement présenté comme un « symbole de la liberté de la presse »13.

Le hashtag « #jesuischarlie » devient d'ailleurs l'un des hashtags plus populaires de l'histoire du réseau social Twitter avec pas moins de 5 044 740 tweets publiés lors des seuls trois jours d'attentats à Paris et en Île de France14 du 7 au 9 janvier 2015.

Le slogan est utilisé lors des manifestations de soutien au soir du 7 janvier, parfois traduit dans d'autres langues15.

Le moteur de recherche Google a placé une petite image Je suis Charlie sur sa page principaleNote 1 après avoir employé un ruban noir en signe de deuil.

Des ventes de produits dérivés ont lieu en ligne16 ou des détournements jugés choquants par les internautes, tel que la réappropriation pendant un temps du slogan par le site marchand de prêt-à-porter 3 suisses sur sa page Facebook17,16.

Variantes

La variante « Nous sommes tous Charlie » est utilisée par certains groupes, à l'image du groupe Société de journalistes françaisrassemblant les rédactions des principaux médias nationaux français18 et de Reporters sans frontières.

La variante « I am Charlie » qui est la traduction anglaise du slogan est également utilisée dans les pays anglophones19.

Le hashtag « #jenesuispascharlie », utilisé par des personnes désapprouvant tout ou partiellement le journal mais condamnant l'attentat20 est également utilisé21,22.

Ce dernier hashtag est parfois récupéré par des mouvements d'extrême-droite ou identitaires23, ou est associé aux hashtag « #bienfait » ou « #chehNote 2 » par des internautes approuvant l'attentat24.

Source: Wikipédia

Tag(s) : #Francophonie

Partager cet article

Repost 0