Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Centre Culturel Français : Conférence sur Taos Amrouche par  Joelle Losfeld

A la fin des années 1940, alors qu’elle est mariée au peintre André Bourdil, Taos Amrouche entretient une liaison clandestine avec l’écrivain Jean Giono. Lorsqu’en 1953 elle achève d’écrire L’ Amant imaginaire, inspiré de cette passion contrariée, elle commence un journal intime dans lequel, au-delà de ses déboires amoureux, elle se raconte.

Edités par Yamina Mokeddem, ces Carnets intimes qui couvrent la période 1953-1960 ont paru le 16 octobre aux éditions Joëlle Losfeld.

Au milieu des années 1990, l’éditrice Joëlle Losfeld a tour à tour publié les quatre romans de l’écrivaine et cantatrice (Jacinthe noire, Rue des tambourins, L’ Amant imaginaire et Solitude, ma mère).

Par Joelle Losfeld, essayiste, romancière, directrice des Editions Joelle Losfeld (Gallimard). Modération : Mustapha Laribi, journaliste, responsable du site www.algeriades.com

Constantine: jeudi 21 mai
Tlemcen: dimanche 17 mai

En partenariat avec www.algeriades.com

​Accéder à l'article d'origine

Tag(s) : #Littérature

Partager cet article

Repost 0