Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Michel Onfray: "Aujourd'hui à l'école, on apprend le tri des déchets ou la théorie du genre"

Ce vendredi sur France Inter, le philosophe a tenu des propos détonnants sur l'école, ce qu'elle enseigne aux enfants d'aujourd'hui, et ce que, d'après lui, elle devrait leur transmettre.

Michel Onfray, fils naturel de Jean-Paul Brighelli et de Farida Belghoul? La question peut se poser à l'écoute de son interview ce vendredi matin par Patrice Cohen, sur France Inter.

Après avoir commenté la sortie du livre de Valérie Trierweiler et pris la défense de François Hollande, le philosophe créateur de l'université populaire de Caen s'est lancé dans une critique assez violente de l'école: "L'école républicaine m'a appris à lire, écrire compter, et à penser. Ce n'est plus le cas aujourd'hui (...) avec une école qui a décidé que c'était réactionnaire d'apprendre à lire, écrire, compter, etc. Aujourd'hui à l'école, on apprend le tri des déchets ou la théorie du genre, et la programmation informatique". Mazette.

"Qu'on agisse sur les stéréotypes et qu'on évite le machisme et la phallocratie, je suis évidemment pour, mais ça ne se fera pas en considérant que la nature (des hommes et des femmes) n'existe pas" a complété le philosophe, pointant également ce qu'il appelle une inversion des valeurs, avec "des profs qui ont peur des élèves, qui n'arrivent plus à noter parce que noter, c'est fasciste".

Dérapage ou provocation? Plus certainement un plan de communication bien réfléchi, car ce jeudi, Michel Onfray s'était déjà fait remarquer en postant ce message sur son compte Twitter: "Et si, à l'école, au lieu de la théorie du genre et de la programmation informatique, on apprenait à lire, écrire, compter, penser ?"

SOURCE

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0