Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

méthod  Le projet de thèse est un élément fondamental dans l'amorçage d'une thèse. Si vous arrivez à le mettre au point avec votre directeur de thèse, c'est un pas essentiel. Si au contraire celui-ci se dérobe et qu'il est impossible de mettre au clair quelques éléments simples, alors c'est que vous n'avez pas trouvé la bonne personne. Rappelons ici qu'ill est de la responsabilité du directeur de thèse d'avoir une maîtrise suffisante du champ de recherche concerné. Il ne doit pas donc pas vous utiliser pour une exploration trop hasardeuse. Il est responsable de l'évaluation du caractère novateur et de l'actualité du sujet.


Que doit contenir un bon projet de thèse ? Indépendamment de la discipline, nous pensons que certains éléments doivent être présents au commencement :

  • L'objet général de la problématique doit être clairement posé. Il y a bien sur des différences dans le degrés de précision du sujet suivant les disciplines mais la problématique générale d'où sortira le sujet précis doit apparaître clairement.

     

  • Le contexte général du projet et sa motivation scientifique doivent être clairs. Ainsi, votre directeur de thèse et vous devez pouvoir expliquer ce qui vous motive dans le projet que vous envisagez

     

  • Certains éléments de faisabilité ou certains éléments de bibliographie doivent étayer vos arguments sur l'apport potentiel de votre projet.

Ces différents éléments sont indispensables à plusieurs niveau. En tout premier lieux, pour vous et votre directeur de thèse, c'est le socle commun sur lequel vous démarrez votre collaboration. D'ailleurs, la Charte des Thèses stipule que ces éléments doivent être précisés lors du démarrage de toute thèse. Ensuite, c'est ce que vous présenterez lors de vos demandes de financements, de monitorat, de vacations et plus généralement dans un certain nombre des démarches liées au démarrage de votre thèse. Plus votre projet de thèse sera solide, plus vous aurez de chance d'obtenir ce que vous voulez en terme de financement et de moyens matériels de travail.


Subtilités disciplinaires

Les sciences exactes

En sciences dites exactes, le sujet de thèse est en général inscrit directement dans l'activité d'une équipe structurée. Souvent mais pas systématiquement, il s'inscrit dans une continuité et prolonge une ou plusieurs thèses en cours ou récemment soutenues.


Le sujet en lui même est précisément défini. Les problèmes qui seront abordés sont, au moins pour la première partie de la thèse, clairement énoncés. Votre directeur de thèse doit avoir une vision assez précise, sans toutefois être rigide, de votre plan de travail sur 12 à 18 mois. Ensuite, le sujet doit devenir plus ouvert car les incertitudes quant à l'avancement du domaine sur 3 ans nécessitent de prévoir un espace suffisamment large pour la fin du projet.


Le projet scientifique est donc relativement précis et le sujet est bien défini avant le début de la thèse.

Les sciences humaines

En sciences dites humaines, la situation est un peu différente : une partie du travail du doctorant consiste à cerner le sujet à partir d'une problématique générale. En général, nombre de doctorants amènent à partir de leur expérience de maîtrise ou de DEA une problématique à un directeur de thèse. D'où ce fonctionnement en deux temps avec une phase de décantation du sujet.


Cette phase initiale peut nécessiter plusieurs mois de travail. Cependant il est clair que la problématique générale et quelques éléments de délimitation du sujet doivent être clarifiés avant le début de la thèse8.


Si vous faites une thèse en sciences humaines, votre directeur de thèse doit donc vous aider et analyser avec précision si la problématique envisagée est pertinente et quelles sont les chances d'en extraire un sujet tractable. Il doit donc pouvoir donner un avis critique sur le projet de thèse et ne pas vous lâcher dans la nature sans une discussion approfondie du projet. S'il n'assure pas un minimum de répondant à ce niveau là, notre conseil est simple : laissez tomber !


Un projet de thèse type

En ce qui vous concerne

, les éléments suivants seront nécessaires :

  • Un curriculum vitae d'une page présentant votre cursus universitaire et professionnel ;

     

  • Eventuellement une ou deux lettres de recommandations émanant de personnes qui ont eu l'occasion de vous encadrer à l'occasion d'un stage ou d'un mémoire de maîtrise ou de DEA. Bien entendu, il s'agit de personnes distinctes de votre directeur de thèse.

En ce qui concerne votre directeur de thèse

: Votre directeur de thèse doit essentiellement vous aider à rédiger le projet de thèse qui constitue la pièce centrale du dossier. Souvent, en sciences dites exactes, c'est le directeur de thèse qui rédige le projet scientifique en relation étroite avec vous. En sciences de l'homme et de la société, il est plus fréquent que le doctorant arrive avec un projet. Dans ce cas, le rôle du directeur de thèse doit être d'aider à structurer le projet et de donner un avis quant à sa faisabilité.


Dans certains cas, il peut être utile d'avoir l'avis du directeur du laboratoire d'accueil dans lequel se déroulera la thèse. Parfois le directeur de thèse doit donner un avis sur le doctorant (vous) sous enveloppe cachetée mais cela dépend évidemment de la destination du dossier (demande de financement etc).


Si votre futur directeur de thèse n'est ni habilité à diriger des recherches, ni professeur des universités ou directeur de recherche d'un EPST, il doit demander une dérogation pour vous encadrer. Nous vous renvoyons à l'annexe [*] pour un modèle de demande de dérogation. Cette demande doit être faite auprès du chef d'établissement9 où vous serez inscrit en thèse.


Nous soulignons avec force que la demande d'une dérogation est infiniment préférable à la combine qui consiste à utiliser un professeur prête-nom comme directeur de thèse. La combine en question a pour effet de déresponsabiliser le prête-nom et l'encadrement effectif. Beaucoup de doctorants en ont déjà fait les frais à leur dépends.


Le projet scientifique

: C'est la pièce centrale du dossier. Elle permet en quelques pages d'avoir une idée du projet scientifique et de son contexte. C'est là dessus que doivent porter vos efforts car un projet qui n'est pas solide sera invariablement rejeté.


A titre indicatif, nous donnons un plan type pour un projet de thèse en sciences dites exactes :

  • Eléments administratifs (1/2 page) : indiquez ici les noms directeur de thèse et du doctorant, le laboratoire d'accueil, le nom de son directeur et enfin la formation doctorale de rattachement.

     

  • Motivation et contexte (1 page) : il s'agit de motiver le projet scientifique en faisant un rapide état de l'art du domaine. L'important est de bien montrer en quoi la problématique proposée est intéressante et novatrice.

     

  • Le sujet (2 pages) : après avoir motivé la problématique générale, il s'agit de présenter le sujet dans son ensemble puis de le décomposer en sous ensembles scientifiquement et méthodologiquement cohérents. L'ensemble doit montrer clairement quel est le plan de travail ainsi que les techniques envisagés. Si des collaborations sont prévues avec éventuellement des séjours à l'étranger ou dans un autre institut, il faut le mentionner.

     

  • La bibliographie (1/2 page) : elle ne doit pas se limiter aux références du directeur de thèse. Doivent y être présentes les références fondatrices du domaine et les travaux qui serviront de base au travail de thèse.
  • Source

Partager cet article

Repost 0