Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

enriko.jpgEnrico Macias, 72 ans, a perdu l'étincelle qui brillait dans ses yeux le jour où sa moitié s'est éteinte. Suzy Macias, épousée en 1962, est décédée des suites d'une très longue maladie à la fin de l'année 2008. Un terrible bouleversement dans la vie de l'artiste, qui a accepté de se confier au magazine Paris Match, en kiosques le jeudi 6 janvier.

Avec émotion, il a raconté : "Suzy, c'est mon amour d'enfance, celle dont je me suis follement épris à l'âge de 15 ans, chez nous, à Constantine, lorsque mon père était violoniste dans l'orchestre de son père, Raymond Leyris. Son coeur était très fragile. Sa quatrième opération à coeur ouvert, lors de l'été 2008, s'était plutôt bien passée. Malheureusement, quelques mois plus tard, elle a fait une rechute et repris le chemin de l'hôpital pour ne plus en sortir. On ne pouvait plus rien faire. Elle est morte deux mois après."

enrico-macias-et-son-epouse-suzy-en-637x0-3Enrico a évoqué à quel point ses enfants l'avaient épaulé dans cette douloureuse épreuve (il est papa de Jean-Claude, 42 ans, Joycia, 47 ans et 5 fois grand-père). "J'avais perdu le goût de la vie. Je ne marchais que sur une jambe. Je n'arrivais pas à dormir. Je ne sortais plus, je ne mangeais plus et passais mes journées entières à m'abrutir de télévision, affalé sur le canapé.(...) Joycia, avec qui je me chamaillais souvent quand elle était plus jeune, ferait n'importe quoi pour moi. Désormais, par certains côtés, elle remplace un peu sa mère auprès de moi. Je me suis aussi beaucoup rapproché de Jean-Claude, même s'il est plus pudique, moins démonstratif", a-t-il ajouté.

La première fois où il a rejoué de la guitare après le drame ? C'était l'été suivant le décès de celle qu'il aime : "J'ai joué sans réfléchir un air que Suzy adorait et que je n'avais pas interprété depuis au moins quarante ans."

Tag(s) : #Le Français Par la Chanson

Partager cet article

Repost 0