Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FLes voyelles, lorsqu’elles portent l’accent tonique, s’allongent devant l’accent circonflexe [^] et les sons consonnes suivants :

[ ʒ ], [R], [v] et [z].

Exemple  : Je suis au chômage . [ʒə s ɥizo[∫om a: ʒ ]

                    Tu me casses la tê te. [tyməkaslat ε:t ]

                    Elle n’a pas de cœur . [ εlnapadək œ: ʀ ]

                    Qui m’aime me suive  ! [kim εmməs ɥi:v ]

                    J’arrive à la gare à quatre heur es. [ʒarivalagaRàkatr œ: ʀ ]

                    C’est nas e. [s εna:z ]

FLe son [o] (en graphie au et eau ) et les voyelles nasales, lorsqu’elles portent l’accent tonique, s’allongent devant toutes les consonnes prononcées.

Exemple  : Elle veut devenir mince . [εlvœdəv əniRm :s ]

                      Nous écrivons des conte s. [nuzekʀiv dekk :t ]

                      Il porte plainte . [ilpɔʀ tpl :t ]

                      Le toit est de chaume. [lətwaεd ə o:m ]

                       Je suis sorti avec mon beauf . [ʒə s ɥi ɔʀ tiavεkmm b o:f ]

 Karim Kherbouche

Tag(s) : #Phonétique française

Partager cet article

Repost 0