Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

enseignant-pointant-vers-l-enseignement-des-mathematiques-t.jpgLe fait d’identifier le type du savoir à enseigner nous permet de mieux ajuster notre posture de formateur et d’identifier les méthodes pédagogiques à mettre en place. Il y a six types de savoirs :

1. Les savoirs théoriques (savoir comprendre et interpréter les choses)  

2. Les savoirs procéduraux (savoir comment procéder)  

3. Les savoirs faire procéduraux (savoir procéder, opérer)  

4. Les savoirs faire expérientiels (savoir y faire)   

5. Les savoirs faire sociaux (savoir se comporter, se conduire avec les autres)   

6. Les savoirs cognitifs (savoir traiter l’information, raisonner, nommer ce que l’on fait, savoir apprendre ; c’est apprendre à apprendre)   


II.   Conclusion

L’innovation en matière de pédagogie nécessite la variation et la diversité des démarches et méthodes pour toucher le plus grand nombre possible d’apprenants. Il s’agit de s’approcher autant que faire se peut de l’idéal d’une pédagogie de masse et de qualité en tenant compte du fait que les élèves n’apprennent pas tous de la même manière et que chacun possède son rythme et son style d’apprentissage.

Or, nul courant pédagogique ne peut se satisfaire à lui-même. Mieux, les tendances d’idées ayant traversé la pensée pédagogique sont d’une complémentarité je dirais sidérante et chacune peut trouver réponse à ses lacunes dans l’autre. Aussi, l’enseignant peut-il recourir à toutes les démarches pédagogiques possibles, aussi contradictoires soient-elles entre elles, pour atteindre ses objectifs et pour correspondre au maximum d’apprenants. La variation des méthodes est la réponse à beaucoup de problèmes inhérents à la pratique pédagogique.

Enfin, pour résumer ma pensée sur la base des éléments théoriques et pratiques acquis durant cette formation, je dirais que je suis pour une approche pédagogique « inclusive », c'est-à-dire qui met l’accent sur l’un ou l’autre courant pédagogique mais en ne rejetant pas les autres courants existants.

 

III.       Mots-clés  

Béhaviorisme, constructivisme, socioconstructivisme, démarches pédagogiques, démarche déductive, démarche inductive, démarche dialectique, méthode démonstrative, méthode analogique, méthode magistrale, méthode interrogative, méthode découverte, savoirs théoriques, savoirs procéduraux, savoirs faire procéduraux, savoirs faire expérientiels, savoirs faire sociaux, savoirs cognitifs, apprenant, relation enseignant-enseignés, pédagogie active, compétences, conditionnement, formateur, tuteur, animateur, partenaire, conflit cognitif, conflit sociocognitif, dimension sociale des apprentissage, processus d’assimilation, accommodation, processus d’équilibration majorante.   

 

Par Karim Kherbouche

 

IV.        Bibliographie / sitographie  

Outre les notes que j’ai prises pendant les cours dont nous avons bénéficiés dans le cadre de cette formation et dont il est difficile d’établir les références, je me suis appuyé également sur les documents suivants pour rédiger cette note de stage : 

 

-Dalila Arezki (2010), Psychopédagogie/Pour une relation harmonieuse et un échange fructueux entre enseignants et enseignés, Algérie, Editions l’odyssée.

-James M. Banner, Jr. Harold C. Cannon (2003), L’art d’enseigner, Paris, Nouveaux Horizons 

-Ministère de l’Education nationale (Algérie), Guide du maître (5e année primaire)

-Tahar Kaci (2001), Réflexions sur le système éducatif, Algérie, Editions Casbah

 

-Gérard Barnier (2003), Philosophie de l’Education/Grands courants pédagogiques (Texte de la conférence de Gérard Barnier sur la philosophie de l’éducation et les grands courants pédagogiques. IUFM, mars-avril 2003).

-Wikipédia, Pédagogie, article mis en ligne à une date qui n’est pas précisée.

-Site du Journal Le Figaro, France : les méthodes pédagogiques à l’origine de l’échec scolaire, article publié le 09/03/2012

Tag(s) : #Pédagogie

Partager cet article

Repost 0