Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rappel  : Il existe deux sortes de voyelles : les voyelles orales et les voyelles nasales. Les voyelles orales sont réparties en deux catégories : les voyelles orales à un timbre et les voyelles orales à plusieurs timbres (timbre ouvert/fermé, timbre antérieur/postérieur). 

On appelle voyelle à timbre ouvert (ou de grande aperture) les voyelles que l’on prononce en ouvrant grand le canal buccal. Quant aux voyelles à timbre fermé, elles sont émises en ouvrant un peu la bouche.    

phonèmes

(API)

graphèmes

Exemples en graphie

 usuelle

[e] (fermé)

é, et, er, ez

bébé, et, parler, venez

[ε] (ouvert)

è, ê, ai, ei, e, et

père, pêche, maire, haine, laine, treize,  belle, poulet

[o] (fermé)

o, ô, au, eau, oo

rose, ôter, bateau, auteur, zoo, eau.

[ ɔ ] (ouvert)

o, au, oo, u

o live, maure, alcool,

maximum, hôpital.           

[ø] (fermé)

eu, œu

bleu, queue, vœu, 

monsieur

[œ] (ouvert)

eu, oe, œu

chanteur, œil,  œuf,

œuvre

[a] (antérieur)

a, à

mardi, là, papa

[ɑ ] (postérieur)

â, a

â me, mâle, vase

(*) Aperture  : le degré d’ouverture du canal buccal (bouche) lors de l’émission d’un phonème.  On dit, par exemple, « a » est une voyelle de grande aperture.  Les voyelles à plusieurs timbres ont 3 degrés d’aperture : ouvert, moyen et fermé. 

Par Karim Kherbouche

Tag(s) : #Phonétique française

Partager cet article

Repost 0