Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jullien-de-Paris-Marc-Antoine Même si, comme on l’a vu dans l’introduction sur l’historique de l’EC, les auteurs ont des visions divergentes quant à la naissance de l’éducation comparée, les spécialistes en la matière soutiennent que le français Marc-Antoine Jullien de Paris, qui vécut entre 1775 et 1848, en est le pionnier. La publication en 1817 de son œuvre « Esquisse et vues préliminaires d’un ouvrage sur l’éducation comparée » est à l’origine de ce qui deviendra la discipline scientifique éducation comparée que l’on connaît aujourd’hui.

Marc-Antoine fut un génie à l’esprit novateur. Issu d’une famille de la moyenne bourgeoisie éclairée,  il acquit, avec le sens de l’intérêt général la justice méritocratique, une aversion son l’absolutisme monarchique. Dès sa prime enfance, il subjugua son entourage par ses prises de positions publiques. Le 14 juillet 1789, alors qu’il avait à peine 14 ans, le môme distribuait aux passants des feuilles de papier sur lesquelles il avait écrit cette phrase qui en dit long sur ses visions politiques : « C’est peu d’avoir renversé la Bastille, il faut renverser le Trône ».

En 1794, il n’avait que 19 ans quand il fut nommé secrétaire du Comité d’instruction publique et chargé d’élaborer des plans d’instruction publique et d’éducation nationale. Dès le commencement, il porta un intérêt particulier aux pratiques de Pestalozzi en Suisse dont il fit des observations approfondies. Ceci l’emmena à étendre ses observations à d’autres systèmes éducatifs de pays européens, dans le but d’introduire en France les meilleures pratiques. Il défendit l’idée que l’EC doit s’inspirer de l’anatomie comparée. Il publia un questionnaire de 266 questions sur les modes d’organisation des systèmes éducatifs de l’époque. Ce projet n’aboutit pas mais suscita l’intérêt des auteurs pour l’éducation comparée.  

A partir de là, deux courants se sont alors développés. Le premier s’intéresse et révèle les spécificités nationales des systèmes éducatifs ; le second s’intéresse d’abord aux convergences des systèmes éducatifs et à l’évaluation des compétences. Ce dernier courant est lié à la création de l’UNESCO et plus tard à l’IEA (CERI-OCDE). C’est grâce à la mise en place d’une nomenclature normalisée (classification type ISCET ou CITE97) et d’un appareil statistique que la comparaison des indicateurs de l’éducation est rendue fiable. Ce dispositif s’est révélé trop onéreux pour l’UNESCO mais il a joué un rôle prépondérant dans les travaux de comparaison menés par les organismes internationaux des pays riches, à l’image de l’OCDE et PISA.

On ne peut que constater, à partir des données que l’on vient de citer, que l’éducation comparée ne se limite pas aux seuls faits pédagogiques mais fait appel à d’autres disciplines telles que l’économie, l’anthropologie, la sociologie et la psychologie.

Même si cela ne fait pas l’unanimité parmi les auteurs et les comparatistes, Marc-Antoine Jullien demeure le fondateur du champ d’études de l’EC.  Certes son ouvrage n’a pas suscité beaucoup d’intérêt de son vivant mais il fera parler de lui plusieurs années plus tard. En 1943, le BIE publie deux ouvrages sur M.A. Jullien où il est considéré comme le précurseur de l’EC. M.A. Si Jullien n’a pas eu de continuateurs en France, c’est parce qu’il a abandonné lui-même ses différents projets à l’état d’ébauche, selon Michel Debeauvais (2000).  A l’exception de son livre en deux tomes sur Pestalozzi (1813), ses nombreux écrits son des esquisses d’ouvrages jamais réalisés. L’encyclopédisme et la diversité de ses projets,  ses idées politiques et philosophiques et leurs évolutions contradictoires, ajoute Michel Debeauvais, ouvrent de nombreuses pistes mais rendent plus malaisé de préciser ses visées épistémologiques et méthodologiques.            

Résumé du cours par Karim Kherbouche

Enseignant : Ridha Ennafaa           

Marc-Antoine Jullien de Paris (1775-1848). Jacqueline Gauthern. Perspective (revue trimestrielle d’éducation comparée (Paris, UNESCO : BIE) n°3-4, 1993.

Tag(s) : #Education Comparée

Partager cet article

Repost 0