Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

elizabeth-taylor.jpgLa Westboro Baptist Church menace de manifester à l'enterrement de l'actrice en raison de son soutien aux homosexuels et à son combat contre le SIDA.

 Toute sa vie, Liz Taylor a scandalisé l'Amérique puritaine et on aurait pu croire que les critiques contre sa vie amoureuse agitée, son soutien aux homosexuels et sa lutte contre le SIDA, étaient obsolètes. Et pourtant, un groupuscule religieux américain, l'Eglise Baptiste de Westboro, a menacé de manifester à l'enterrement de l'actrice, disparue mercredi 23 mars. L'une des membres, Margie Phelps, la fille du pasteur leader de ce mouvement extrémiste, a posté sur Twitter: «Pas de RIP (Requiescat In Pace) pour Elizabeth Taylor qui a passé sa vie dans l'adultère.» Plus tôt elle avait affirmé sur le même site de micro-blogging que l'actrice avait «appris aux garçons/filles à être fiers d'être pédés/putes».

Le président de la GLAAD, l'Alliance Gay et Lesbienne contre la Diffamation a estimé que les membres de l'église de Westboro exploitaient «leur soi-disant 'foi' en propageant des messages de haine alors que les Américains font le deuil d'une femme, d'une actrice et d'une militante extraordinaire». D'à peine une centaine de membres, le groupuscule est connu pour assister aux funérailles de soldats américains morts au combat avec des slogans comme «God hates fags» («Dieu hait les pédés») et «America is Doomed» («L'Amérique est damnée»). Dans le passé, ils avaient menacé de manifester aux enterrements de l'acteur de Brokeback Mountain Heath Ledger ou de la comédienne Natasha Richardson, très impliquée dans la lutte contre le SIDA. Source: Libération 


Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0