Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

classe-ecoleL’influence des thèses freudiennes et de celles de ses disciples est manifeste dans cet extrait de l’ouvrage de Cifali. En effet, l’auteure met en valeur l’importance de la dimension de l’inconscient dans le champ éducatif et des mécanismes psychiques qui interviennent lors de l’acte d’apprendre.  Le rapport au savoir ou à l’apprendre est ainsi traité sous un angle psychanalytique. Tout en soutenant que la psychanalyse est d’un apport pour la pédagogie, l’éducatif ici peut paraître comme une prophylaxie des affections mentales, telles les névroses.  

Freud dénonce les abus de la morale sexuelle qui, elle-même, provient de la nature de la pulsion sexuelle qui est, par essence, perturbatrice. L’interdit de la sexualité (de la vivre, d’en parler, d’en savoir…) entraîne l’interdit de pensée (la censure et plus grave encore l’auto-censure) qui est donc source d’inhibition. Une chose à laquelle on ne pense plus n’est pas une chose perdue, elle va dans l’inconscient. Autrement dit, « ce qui ne peut pas être dit, ne peut pas être pensé consciemment » car « il existe une force qui l’empêche de devenir conscient ».

A ce titre, Freud illustre ce phénomène de refoulement et les concepts de conscient et d’inconscient en les comparant à la salle de conférence -où il pronçait sa communication - et son vestibule. Il simule une situation où un individu qui parle et fait un tapage au moment de la conférence. Le conférencier ne pouvant plus continuer à professer, s’arrête. Le personnage belliqueux sera alors expulsé et « refoulé » manu militari dans le vestibule par des auditeurs exaspérés. « Si l’on transporte sur le plan psychique les événements de cet exemple, si l’on fait de la salle de conférence le conscient et du vestibule l’inconscient, voilà une assez bonne image du refoulement » et j’ajoute que l’individu perturbateur représente quelque chose (un désir par exemple) que l’on a refoulé. Force est de constater que le refoulement ne peut être un remède, loin s’en faut. L’objet refoulé continue d’exister dans l’inconscient, il réapparaît dès que l’occasion se présente mais sous forme déguisée qui le rend méconnaissable, autrement dit il se manifeste dans le conscient sous la forme d’un ersatz, ce qui ne fera qu’exacerber le malaise et la souffrance qui ont connu un semblant d’accalmie lors du refoulement. Le remède, le vrai, le psychanalytique, consiste à aider le sujet à prendre conscience de son objet de refoulement. A juste titre, l’éducation à la sexualité participe de cela. L’éducateur qui, au nom de la morale ou de la religion, outrepasse ses droits par une répression excessive risque de mener les élèves à la voie névrotique ou perverse, ou encore de provoquer chez eux le refoulement et une extinction de la curiosité intellectuelle. Cela peut également entraîner l’angoisse dû au complexe de castration qui fait échouer l’investigation et le désir de savoir. Freud évoque 3 destins possibles de l’investigation sexuelle infantile: inhibition de la pensée, compulsion à penser et sublimation (on y reviendra un peu plus loin).          

Par ailleurs, l’interdit de la sexualité tranforme le conflit psychique en clivage psychique chez le sujet. Et au lieu de se forger un savoir d’abord sur la sexualité et, plus tard, sur les diverses questions qui susciterait son intérêt et sa curiosité intellectuels, l’enfant a à choisir entre être un bon petit garçon en adoptant l’opinion des grandes  personnes et en cessant de réfléchir pour avoir droit à l’amour parental ou être un mauvais petit garçon en optant pour des opinions pour lesquelles il éprouve « une préférence de nature pulsionnelle ». Pour Freud, c’est par le biais de l’opinion réprimée devenue inconsciente que se constitue le complexe nucléaire de la névrose.

Par Karim Kherbouche

 

Lucette Colin, EC Désir de savoir et ses aléas, Séquence 3.

Freud Sigmund (2011), Cinq Leçons Sur la Psychanalyse, Liban, Symphonie classique. P23

Communication sur 5 leçons sur la psychanalyse qu’il a prononcée en 1904 dans une salle de conférence de la Clark University, Worcester qui sera publiée d’abord in « Amer. Journal of psychologie », en 1908.

Freud Sigmund (2011), Cinq Leçons Sur la Psychanalyse, Liban, Symphonie classique. P26

Tag(s) : #Psychologie

Partager cet article

Repost 0